Une fois votre stratégie d’influence élaborée et vos objectifs de campagne définis, il vous faut choisir les créateur·rices de contenus avec lesquel·les vous souhaitez collaborer. Cette étape est tout aussi cruciale que minutieuse, car de la pertinence de votre sélection dépendra le succès de votre campagne !

Nous allons ici détailler les critères que vous pouvez observer pour vous aider à identifier les bons profils pour votre campagne et votre marque.

Retrouvez ici plusieurs pistes pour construire votre sélection d’influenceur·es avec lesquel·les collaborer.


Certain·es de ces créateur·rices de contenus pourront constituer votre pool d’ambassadeur·rices : grand·es fans de votre marque, ils·elles témoignent régulièrement et spontanément de leur intérêt (voire de leur passion) pour elle.

Les fans de la saga Harry Potter (les « potterheads »), des produits Apple, de Disney ou de la licence Hello Kitty ne s’en cachent pas et affichent autant que possible leur amour pour ces marques.

Vous pourrez leur attribuer un statut privilégié et leur proposer de participer à certains événements privés, de tester des produits en avant-première, d’organiser des concours pour leur communauté ou encore de leur réserver des contenus exclusifs pour entretenir la flamme.

D’autres profils d’influenceur·ses seront quant à eux activés ponctuellement pour répondre à des enjeux plus immédiats.


Quel est le réseau social le plus approprié pour développer votre campagne ?

Chaque réseau social a sa typologie d’influenceur·ses. En fonction de l’audience que vous souhaitez toucher et du type de contenu que vous voulez voir produire, vous devrez donc orienter vos recherches vers les spécialistes des réseaux les plus pertinents en particulier.

  • Pour adresser une audience jeune, TikTok est le réseau social du moment.
  • Pour du contenu esthétique, Instagram sera le plus approprié.
  • Pour donner de la profondeur à votre campagne ou faire de la pédagogie, YouTube permet des formats plus longs.

La ligne éditoriale, évidemment

Allez chercher des influenceur·ses qui traitent régulièrement de votre univers : si vous êtes une marque de cosmétiques, a priori les influenceurs Cuisine ou Jeux vidéo ne seront pas dans vos cibles prioritaires (puisque leur audience ne les attend pas sur votre thématique.

N’ayez pas peur d’aller plus loin encore, par exemple pour les secteurs du divertissement (cinéma, peinture, littérature, jeu vidéo) : quels sont ses leurs goûts ? Apprécie-t-il·elle les comédies romantiques ou les films d’horreur, les biographies ou la science-fiction, les jeux de tir compétitifs ou les jeux familiaux sur Nintendo Switch ?

Jouez toujours la carte de la pertinence : une gamme de cosmétiques aux couleurs d’un jeu vidéo peut, par exemple, trouver sa place (et son public) sur le compte d’un·e streameur·se spécialisé·e sur ce jeu, si cela correspond à sa personnalité.


Son historique avec votre marque

Dans Durant vos recherches vous allez sûrement identifier des influenceur·ses qui ont déjà évoqué votre marque ou vos produits : en quels termes ? Sont-ils des fans absolus ou au contraire ont-ils émis des réserves, voire des critiques appuyées ?

Vous pouvez choisir de ne cibler que vos adeptes (les conquis), mais vous pouvez aussi vous challenger en approchant des personnes plus sceptiques : votre transparence pourra être appréciée par votre communauté… et la leur. Si les retours d’expérience sont bons alors ils·elles auront certainement plus de valeur.

N’hésitez donc pas à approcher un·e créateur·rice de contenu qui aurait déjà critiqué vos produits : si la gamme a évolué, que les retours des consommateurs ont été entendus et que vous avez la conviction que les améliorations sont nettes, adoptez simplement une approche plus humble. Mentionnez bien dans votre prise de contact que vous avez conscience de leurs réticences et que c’est justement leur regard critique qui vous intéresse.


Ses performances

Il n’est plus à redire que la taille de la communauté n’est plus un critère significatif pour évaluer la puissance d’un influenceur.

Entre les achats d’abonnés et les comptes qui ont perdu de leur attractivité, il n’existe plus de corrélation entre le nombre d’abonnés ou de followers et le nombre de vue, likes, le reach d’un contenu (post, vidéo, tweet, photo, live, etc.).

Le taux d’engagement LA une valeur-clé à intégrer pour affiner votre mapping, évaluer les performances que vous pouvez attendre et surtout négocier le contrat le cas échéant.


Son image correspond-elle à vos valeurs ?

Erreur de jeunesse, inconscience, maladresse ou véritables sorties de route, nombre d’ influenceur·ses se sont vus critiqué·es pour certains de leurs propos ou comportements.

Il vous revient de juger dans quelle mesure leur attitude est un problème ou non pour envisager une collaboration : défend-il·elle les mêmes valeurs que votre marque ?

Au travers de votre collaboration votre image sera associée à la sienne.


De la même façon, observez sa communauté

Est-ce que le profil de son audience correspond bien à celle de vos clients ou prospects ?

Sa communauté est-elle toxique, enthousiaste, engage-t-elle la conversation avec l’ influenceur·ses ou a-t-elle la critique facile ?


Les indicateurs-clés d’un·e « bon·ne » influenceur·ses

  1. Il·elle est spécialisé·e dans un domaine : même s’il·elle peut évoquer des sujets connexes, il·elle a su fidéliser sa communauté autour d’un thème précis, et son audience le·la suit justement pour ces contenus (en adéquation avec sa passion, ses valeurs et ses goûts).
  2. Il·elle produit des contenus de qualité : il·elle saura mettre en valeur votre produit ou service dans le cadre de votre collaboration en créant une mise en scène ou un contexte cohérent. Il·elle sait créer et raconter des histoires !
  3. Il·elle sait refuser une collaboration : toute aussi alléchante soit la proposition budgétaire, un·e bon·ne créateur·rice de contenu sait préserver sa ligne éditoriale et la confiance de sa communauté, et donc décliner une proposition qui ne lui conviendrait pas.
0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *