Notre avis sur le Bounty Board de Twitch

Twitch vient d’annoncer l’ouverture de sa propre marketplace permettant de mettre en relation les créateurs de contenus et les annonceurs : désormais les streamers ont accès à un tableau de bord appelé Bounty Board ou panneau des primes, dans lequel leurs sont proposées des campagnes postées par des marques et éditeurs.

Ils sélectionnent simplement l’opération spéciale qui les intéresse afin de la mettre en avant. Un moyen pour eux de générer des revenus supplémentaires et pour les marques d’atteindre directement et rapidement des influenceurs ciblés.

Bounty Board Twitch

Même si certains points restent encore évasifs (la FAQ est pour le moment principalement destinée aux streamers et la plateforme est en bêta en France) voici notre point de vue en tant qu’agence de Marketing d’Influence.

Les atouts du Bounty Board :

  • Il permettra aux annonceurs de toucher directement et en un seul clic tous les streamers ainsi que leurs agents, il ne sera plus nécessaire de multiplier les prises de contact par email.
  • Les streamers seront tenus de respecter le brief de la campagne pour être rémunérés (par exemple afficher le bon disclaimer etc.). D’un point de vue annonceur c’est très intéressant car aujourd’hui il n’est pas possible de maîtriser les contenus diffusés en live lors de campagnes de marketing d’influence sur Twitch. Si tous les termes du brief ne sont pas respectés il n’est pas possible d’intervenir pour y remédier.

Les limites actuelles du Bounty Board :

  • La rémunération des streams pourrait devenir la norme, même pour les plus petits streamers avec lesquels nous pouvons travailler gratuitement aujourd’hui. Nous avons connu ce phénomène avec YouTube il y a quelques années. Bien que la tendance se soit aujourd’hui calmée nous avons vu la multiplication de micro chaînes gaming attirées par l’appât du gain.
  • Le ciblage n’a pas l’air très fin pour le moment, nous pouvons craindre que certains streamers pourraient par opportunisme accepter les campagnes de jeux qui ne sont pas du tout dans leur ligne éditoriale, et donc sans intérêt pour leur communauté et l’annonceur – le problème de toute marketplace. Les comportements devraient cependant se réguler d’eux-mêmes : les viewers sont impitoyables quant à la pertinence du contenu qui leur est proposé !

Comme plusieurs primes de différents éditeurs peuvent être proposées en même temps, nous pouvons imaginer que c’est celle offrant la plus importante rémunération (ou le meilleur rapport heures streamées/€) qui sera sélectionnée par les streamers.

Si le Bounty Board avait été disponible au lancement d’Apex Legends (voir notre analyse du lancement ici), l’éditeur Electronic Arts aurait encore plus écrasé TOUT le game, étant données les sommes d’argent investies sur les influenceurs. EA auraient obtenu du contenu sponsorisé avec BEAUCOUP de monde sur le plus long terme, au détriment des autres jeux (encore plus que ça ne l’a été).

Du côté des créateurs de contenu

Il y a beaucoup d’interrogations, notamment sur le « droit de vie ou de mort » de Twitch / de l’éditeur qui valident le respect des conditions de l’opération souscrite : avec probablement pour l’influenceur des difficultés pour contester un jugement abusif à l’instar de ce que l’on peut constater sur Youtube.

Mais les plus petits streamers sont très enthousiastes et pour le moment satisfaits. Ils voient enfin l’opportunité de se faire (un peu) rémunérer pour leur contenu.

Conclusion

Le Bounty Board s’affiche comme un outil supplémentaire pour les annonceurs et agences de Marketing d’Influence afin de s’adresser à un large panel de créateurs de contenus. Néanmoins une très bonne connaissance du panorama des streamers reste indispensable pour construire une campagne sur-mesure et la plus efficace possible : quels sont les profils les plus pertinents, les ambassadeurs de votre marque ou au contraire ses détracteurs ? Comment organisent-ils leurs streams, de quoi ont-ils besoin ?

En maîtrisant toutes ces données il est possible de proposer des activations qui auront une meilleure résonance auprès de la communauté de ces influenceurs, et donc de meilleures performances pour l’annonceur.