logo-long

La startup Yoolink, créée par Sunny Paris, fondateur de Weborama, dresse aujourd’hui le bilan de la première année d’activité de You D’ont Need a CRM, son outil de gestion de prospection commerciale pour TPE et PME. L’occasion de revenir sur sa genèse, sa croissance internationale, ses utilisateurs ainsi que ses prochains axes de développement.

Un outil collaboratif construit sur la base d’un Réseau Social d’Entreprise

C’est pour faire face à l’impossibilité de trouver pour ses propres besoins, un logiciel de prospection commerciale simple, ergonomique et efficace, que la société Yoolink a décidé de développer You Don’t Need a CRM. Basé sur la même architecture que son logiciel de réseau social d’entreprise YoolinkPro, ce nouveau service a donc été conçu pour simplifier le travail quotidien de prospection des commerciaux.

En effet, les TPE et PME ont avant tout besoin de transformer leurs prospects en clients, avec des procédures simples, directes et fluides, tandis que les CRM classiques proposent surtout des solutions lourdes de gestion de clients !

Yoolink a ainsi créé une solution sur-mesure, conciliant les fonctionnalités d’un tableur pour la prospection à froid et des fonctionnalités de gestion des opportunités dignes des plus puissants CRM. Résultat : un outil centré sur l’efficacité commerciale et la simplicité d’usage que les commerciaux plébiscitent.

Le service est par ailleurs noté 5 étoiles sur 5 sur le Chrome Webstore.

Plus de 25M € de nouveaux business remportés par les utilisateurs de You Don’t Need a CRM !

Forte d’une équipe elle-même internationale répartie entre la France, l’Angleterre, le Brésil  et les USA Yoolink compte aujourd’hui 420 clients payants dans 40 pays. Les pays francophones représentent 26% de ses clients, les pays anglophones 25% tandis que l’Amérique du Sud et la péninsule ibérique représentent 30%.

Les utilisateurs de You Don’t Need a CRM ont par ailleurs créé plus de 3,000 fichiers de prospections et plus de 190,000 opportunités durant ces 12 derniers mois.

Ils ont ainsi remporté 15,000 nouveaux business, pour un montant total dépassant les 25 millions d’euros après conversion des différentes monnaies !

Les entreprises utilisatrices de You Don’t Need a CRM, comptent en général entre 1 et 50 salariés et proviennent de divers secteurs d’activité : service, automobile, immobilier, tourisme, artisanat…

La plupart des comptes font un usage en équipe du service avec en moyenne 5 commerciaux enregistrés.

Vers l’intégration de toujours plus de services Web complémentaires pour une solution sur-mesure

Si la solution You Don’t Need a CRM peut déjà être couplée avec de nombreux services pour créer ou gérer ses opportunités (Google Agenda, Zapier, LinkedIn, GetPlus…), Yoolink oriente ses prochains développements vers l’intégration d’autres outils Web.

« L’idée est que chaque entreprise, pour chacun de ses besoins (base de donnée de prospect, logiciel de facturation, emailing) puisse choisir l’application qui lui est la plus adaptée et qu’elle puisse la connecter facilement à You Don’t Need a CRM » explique Sunny Paris, fondateur de Yoolink.