Gîtes de France : bilan de l’été 2013

GDF_logo détouréUn été placé sous le signe de la stabilité

La Fédération Nationale des Gîtes de France®, leader européen de l’hébergement chez l’habitant, dresse aujourd’hui le bilan de sa saison été 2013.

Dans un contexte économique particulièrement difficile cette année, qui a vu émerger de nouvelles habitudes de consommation, les réservations de Gîtes de France pour la période juillet/août 2013 marquent une légère baisse de 0,86%.

JUILLET 2013 :

Dans la lignée des prévisions et des tendances du marché, le mois de juillet a connu un recul de 7,5% par rapport à 2012.
Cette année Gîtes de France a constaté que les vacanciers ont réservé leur séjour de plus en plus tard. Parmi les juillettistes, 26% ont effectué leur réservation entre 30 et 2 jours avant le départ.

Les ventes de dernière minute ont également été particulièrement importantes cet été, puisqu’elles ont représenté 2 points de plus qu’en 2012.

AOUT 2013 :

Les résultats du mois d’août ont été satisfaisants avec une hausse de 2,85% par rapport à 2012, alors que les carnets de commandes indiquaient une stabilité.
La météo estivale radieuse ainsi que les offres de dernière minute Gîtes de France ont permis de dynamiser le carnet de réservations pour le mois d’août.

Par ailleurs, les vacanciers d’août ont acheté leur séjour bien plus en amont que ceux de juillet, puisque 80% des personnes qui partent en août réservent leur séjour au moins 4 mois à l’avance.

Malgré un léger raccourcissement de la durée des séjours (-­‐0,45% en juillet et -­‐0,65% en août), le panier moyen a augmenté pour atteindre 653€* en juillet, et 710€* en août, ce qui indique que les vacanciers ont choisi de réserver des séjours plus courts et de monter en catégorie de confort.

Volume d’affaires

Juillet 2013

Août 2013

Juillet/Août 2013

Versus 2012

-­ 7,5%

+2,85%

-­0,86%

Perspectives pour l’arrière-­saison

Les prévisions sont encourageantes puisque Gîtes de France prévoit une hausse de 2,6% de son carnet de commandes pour la période septembre – octobre, par rapport à 2012. Cette hausse permettra de compenser le léger retard de l’été.
Ce chiffre est d’autant plus positif que les réservations se font de plus en plus tard, et souvent à la dernière minute.

Sur la base de ces prévisions, Gîtes de France projette un chiffre d’affaires 2013 stable par rapport à 2012.

«L’hébergement chez l’habitant est une forme de tourisme qui prend une place prépondérante dans le choix des vacanciers. Le bilan de l’été et les perspectives encourageantes de la fin de l’année prouvent que l’offre Gîtes de France est un tourisme d’avenir. Les consommateurs sont en quête d’authenticité, de qualité et d’un accueil personnalisé, ce que nos 46000 propriétaires peuvent leur offrir à travers toute la France » indique Yannick Fassaert, Président de la Fédération Nationale Gîtes de France.

*sur un séjour en gîtes

Share
46 réponses

Les commentaires sont fermés.