Le développeur français lance son nouveau free-to-play, un jeu mid-core multiplateformes en « Joueur versus Joueur »

Prenez garde, les guerriers mutants son lâchés ! Kobojo, développeur français de jeux multiplateformes, lance aujourd’hui son nouveau jeu, Mutants: Genetic Gladiators. Ce jeu free-to-play multi-joueurs est maintenant disponible sur Facebook à l’adresse : http://apps.facebook.com/mutants_gg.

Mutants: Genetic Gladiators est un jeu de rôle « mid-core » dans lequel les joueurs disposent au départ de quelques espèces (par exemple zombie, robot et barbare), dont ils peuvent combiner les gènes pour créer des combattants mutants encore plus puissants. Selon les combinaisons choisies, ces combattants développent des pouvoirs et capacités différents.

Dans Mutants : Genetic Gladiators, les joueurs du monde entier peuvent se lancer dans une aventure solo, mais aussi tester leurs créations mutantes en face-à-face contre d’autres joueurs au sein de célèbres arènes. Tout au long du jeu, il récolteront de nouveaux objets et les collectionneront pour produire et élever leurs propres espèces, et ainsi parvenir à la création du combattant ultime !

« Toute l’équipe de Kobojo est fière de pouvoir proposer Mutants: Genetic Gladiators au plus grand nombre via Facebook. Positionné comme un jeu mid-core, nous pensons que les joueurs novices tout comme les plus hardcore adoreront jouer les apprentis généticiens, en créant des guerriers uniques et sauvages ! », déclare Mario Rizzo, président directeur général de Kobojo. « Nous sommes également impatients de rendre Mutants encore plus accessible dans les prochains mois en le lançant sur les plateformes mobiles. »

Mutants: Genetic Gladiators sera disponible en français dès le mois d’août 2013.

Kobojo compte déjà plus de 50 millions de joueurs inscrits sur ses autres jeux tels que Atlantis Fantasy, Goobox, Pyramid Valley et Questionary. La société développe actuellement un autre titre qui sera annoncé plus tard cette année.

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *