Les guerriers mutants du nouveau jeu de rôle de Kobojo débarquent aujourd’hui sur smartphones et tablettes iOS, Android et Amazon !

Fort du succès de Mutants : Genetic Gladiators sur Facebook (5,7 millions de joueurs depuis son lancement en juillet 2013), le développeur français Kobojo lance aujourd’hui son nouveau hit sur devices mobiles iOS, Android et Amazon.

851585_480784708664648_1393528950_n

Jouez aux apprentis généticiens pour créer de nouvelles races de combattants ultimes !

Dans Mutants: Genetic Gladiators les joueurs découvrent, élèvent et entraînent de nombreux mutants (robots, cerbères, valkyries…). Ils peuvent combiner les gênes de leurs monstres pour créer des combattants hybrides encore plus puissants ! Ceux-ci développeront alors des pouvoirs et capacités différents selon les associations choisies.

Les joueurs composent ensuite leur équipe et l’enverront combattre en 3 versus 3 dans des arènes futuristes contre des joueurs du monde entier. Qui sortira vainqueur entre un zombie et un guerrier, un démon et un loup-garou ou encore un dragon et un alien ?

Tout au long du jeu, ce sont pas moins de 400 spécimens que les joueurs peuvent créer et collectionner, pour ainsi constituer l’équipe de combattants ultimes !

Un jeu de rôle adapté à tous les profils de joueurs mobiles

[blockquote]Mutants : Genetic Gladiators s’inscrit pleinement dans la stratégie de Kobojo d’aller vers des jeux au gameplay plus profond, ciblant une population mid-core, explique Mario Rizzo, CEO de Kobojo. C’est aussi notre premier pas dans le domaine des RPG, que nous comptons bien explorer plus à travers nos prochains titres.[/blockquote]

Mutants: Genetic Gladiators est un jeu de rôle « mid-core », c’est-à-dire que les joueurs peuvent y progresser selon le mode qui leur convient le mieux, par exemple :

  • de manière occasionnelle et en se concentrant sur des combats Joueur versus Machine,
  • ou de façon plus soutenue et technique, et en défiant d’autres joueurs du monde entier en mode « asynchrone ».

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *