Qui n’a jamais rêvé de prendre le temps de goûter au soleil de minuit sur les rives d’un fjord ou de somnoler sous un olivier crétois en écoutant le chant des cigales ? Loin du stress et des visites au pas de course, le slow travel prône le voyage comme le meilleur moyen de se ressourcer. VoyagesPirates.fr, l’expert des bons plans voyage sur internet, présente cette tendance qui s’installe durablement dans la manière de voyager des Français, qui sont déjà 14% à se dire adeptes du slow travel[1].

 

Le slow travel, plus qu’une façon de voyager, un état d’esprit

L’adepte du slow travel troque un planning de visites plein à craquer contre une exploration en profondeur d’un lieu et la découverte de la culture locale. Certaines de ces habitudes sont déjà très populaires parmi les Français, qui sont par exemple 96% à choisir les produits locaux quand ils voyagent. C’est aussi faire le choix de consacrer ses vacances à la découverte d’une région plus petite, qui sera connue sur le bout des doigts. Ce qui laissera la possibilité de faire de nombreux autres voyages pour découvrir le reste !

 

Voyager en respectant la nature…

Le slow travel concerne aussi les choix pratiques du voyage. Prendre le train, pour les distances qui s’y prêtent, permet de découvrir des paysages qui resteraient à jamais inconnus de ceux qui prennent l’avion. L’impact écologique du train est également très inférieur à celui de l’avion. Cet argument du tourisme durable prend de plus en plus de poids dans les décisions des Français. Ils sont ainsi 61% à se préoccuper de la protection de l’environnement quand ils voyagent et 81% à se dire prêts à payer plus pour un vol à bord d’un avion qui fonctionnerait avec des énergies renouvelables.

 

…Et votre porte monnaie !

Mais c’est aussi choisir d’arpenter une ville à pied ou une forêt à vélo, ce qui permet d’associer un coût réduit (voire nul) à la protection de l’environnement. De même, privilégier les habitations locales et traditionnelles pour son séjour en plus d’offrir une expérience authentique permet aussi d’alléger la note de ses vacances. L’Europe compte également bon nombre de stations de tourisme vert & éco-responsable proposant souvent une grande variété d’activités en plein air idéales pour se ressourcer et découvrir de nouveaux sports. Encore une fois, avec 86% des Français se disant prêts à réserver un mode d’hébergement respectueux de l’environnement, les arguments en faveur du slow travel n’ont pas fini de faire des adeptes !

[1] Etude VoyagesPirates.fr réalisée sur 1043 répondants français.