Aimés ou détestés, quelle place occupent les touristes français dans le cœur de leurs voisins européens ? Comment Français, Espagnols, Italiens, Britanniques et Allemands perçoivent-ils leurs compatriotes en voyage ? VoyagesPirates révèle les résultats de son étude européenne sur les clichés et les amitiés transfrontalières entre touristes !

VoyagesPirates, expert des bons plans tourisme et voyages sur Internet, dévoile son étude européenne réalisée auprès de 8 900 participants sur les touristes européens et les clichés qu’ils emportent avec eux dans leurs valises.

 –

Des Français détestés et arrogants ?

Les Français sont ceux qui ont la plus mauvaise opinion d’eux-mêmes parmi tous les pays européens sondés. Ils sont 35% à se considérer comme « plutôt détestés » par les populations des pays qu’ils visitent. En comparaison les Autrichiens ne sont que 2% à se considérer ainsi à l’étranger.

Les Français sont toutefois généralement heureux de rencontrer des compatriotes durant leurs voyages, avec 45% se disant enchantés de rencontrer d’autres Français avec qui partager leur expérience à l’étranger. Un enthousiasme seulement dépassé par les Espagnols qui sont 72% à se réjouir à l’idée de croiser des concitoyens hors de leurs frontières. Les Allemands en revanche se passeraient bien de leurs compatriotes en vacances avec 25% d’entre eux qui se disent contrariés à cette idée et 54% qui resteraient tout à fait indifférents.

Lorsque l’on demande aux différentes nationalités de citer leurs principaux défauts, les clichés sont intégrés et repris par ceux qui en sont d’habitude la cible. Ainsi les Français se voient arrogants et grincheux, les Britanniques comme un peu trop portés sur la boisson, les Suisses se disent radins et les Italiens et les Espagnols se trouvent trop bruyants.

 

Toutefois, lorsqu’on en vient aux principales qualités, les réponses sont quasi unanimes : l’humour et le sens de la fête sont des traits largement partagés… sauf pour les Allemands et les Suisses qui mettent en avant respectivement leurs manières à table et leur amabilité.

 

La langue en partage

Les amitiés entre peuples se construisent sans grande surprise autour d’une langue partagée : Les Français plébiscitent les Canadiens et les Belges, les Britanniques réalisent un quinté anglophones (Américains, Australiens, Canadiens, Irlandais et Britanniques), quant aux Espagnols, aux Autrichiens et aux Suisses… ils se placent eux-mêmes en tête de la liste ! Les malheureux Français ne figurent eux dans aucun top 10 européen des touristes les plus appréciés, pas même le leur.

 

Enfin quand il s’agit de voyager, les Allemands et les Britanniques préfèrent dans une écrasante majorité quitter leur pays (96%) alors que les Espagnols sont 33% à aimer passer des vacances chez eux. Les Français sont 17% à préférer la France à l’étranger.