Le SNJV dévoile le premier document de référence sur l’emploi, les métiers et les rémunérations dans le secteur du Jeu Vidéo en France

Le SNJV, en partenariat avec OPCALIA et avec le soutien de Capital Games présente ce jour à l’école Isart Digital le premier référentiel des métiers ainsi qu’une étude sur l’emploi et les rémunérations dans le secteur du jeu vidéo en France

En septembre 2011, le Syndicat National du Jeu Vidéo et Opcalia se sont associés pour lancer une étude nationale sur l’emploi, les métiers et les salaires s’appuyant sur les premiers travaux réalisés par l’association Capital Games en région Ile de France.
Aujourd’hui, le SNJV et Opcalia publient le premier document de référence sur les métiers du jeu vidéo en France et dévoilent les résultats de l’enquête sur l’emploi et les rémunérations dans ce secteur.

Le secteur du Jeu Vidéo est marqué par une forte croissance, une grande vitalité entrepreneuriale et une évolution constante des métiers du fait d’une concurrence internationale.
Il compte en France plus de 250 entreprises de production qui emploient 5000 collaborateurs et mobilisent plus de 10 000 emplois indirects.  Afin de valoriser les métiers de la filière et disposer d’une plus grande lisibilité de sa richesse, les entreprises du secteur réunies au sein du Syndicat National du Jeu Vidéo ont souhaité s’engager dans une démarche de structuration.

Le SNJV et Opcalia ont élaboré, grâce aux professionnels du secteur, réunis dans le cadre de groupes de travail, un référentiel de 28 métiers spécifiques, répartis en 5 familles. La forte implication des entreprises et de leurs salariés a également permis de publier pour la première fois une étude complète sur l’emploi et les rémunérations.

Créer un jeu vidéo est le fruit d’un travail d’équipes de professionnels qui disposent de compétences très diverses (techniques, artistiques, gestion de projet, management d’équipe, marketing, etc.…) mais complémentaires. Pour la première fois, un document de référence permet de décrire précisément les fonctions occupées, les compétences requises ou encore les évolutions de carrières par métiers mais aussi de les situer les uns par rapport aux autres dans la chaine de production. Dans notre industrie de la création où les compétences sont au cœur de nos entreprises, cette démarche de lisibilité et de promotion de nos métiers est importante, souligne Nicolas Gaume, Président du SNJV.

Pour accéder au référentiel des métiers du jeu vidéo (version synthétique et complète), RDV ici : http://www.snjv.org/fr/offres-emplois/metiers-remunerations.html

Pour accéder à l’étude sur l’emploi et les rémunérations, RDV ici : http://www.snjv.org/fr/offres-emplois/emploi-dans-secteur.html?visualiser=contenu&rand=772727467

A propos du SNJV – Syndicat National du Jeu Vidéo – www.snjv.org
Créé en 2008, dans la continuité de l’Association des Producteurs d’Œuvres Multimédia (APOM), le SYNDICAT NATIONAL DU JEU VIDEO (SNJV) rassemble aujourd’hui les entreprises et les professionnels de la production et de l’édition de jeux vidéo et de programmes multimédias ludiques, ainsi que les organisations œuvrant au développement de la filière jeu vidéo en France; fort de plus de 160 entreprises adhérentes, le SNJV œuvre pour la promotion et le développement de l’industrie du jeu vidéo en France. Le SNJV est l’un des membres fondateurs de l’EGDF (European Games Developer Fédération).
Président : Nicolas Gaume (Également Président Directeur Général de la société Mimesis Republic)
Délégué Général : Julien Villedieu