Articles

Les bars les plus exclusifs à travers de monde

 

Voici un pub-crawl bien différent des autres. Le site de bons plans tourisme VoyagesPirates.fr a déniché une sélection de bars les plus exclusifs au monde. Un pub-crawl qui fera voyager les passionnés de cocktails, whisky et gin de Berlin à Stockholm et de Dubaï à Bangkok en passant par Paris dans des lieux d’exception pour une soirée inoubliable. Ambiance somptueuse au Burj Al-Arabs, atmosphère exclusive dans un club privé ou encore spectacle burlesque dans un restaurant branché attendent les voyageurs à la recherche d’expériences insolites.

Prinzipal Kreuzberg, Berlin

La première chose à savoir du Prinzipal Kreuzberg, c’est qu’il n’est pas facile à trouver. Il s’agit en effet d’un bar speakeasy, ce qui explique l’absence d’indication à l’entrée. Pour le repérer, il faut trouver la lampe sur le bâtiment vert de l’Oranienstrasse 178, dans le quartier branché de Kreuzberg, qui est suspendue juste au-dessus de l’entrée du bar. Celui-ci accueille des spectacles burlesques (principalement le samedi) et dispose de plus de 24 variétés de gin. Les soirées au Prinzipal Kreuzberg, connu également sous le nom de « Kaninchenbau » (trou à lapin en français) pour les habitués, valent la peine de le chercher.

A noter qu’il est recommandé de réserver à l’avance.

Tout droits réservés – Prinzipal Kreuzberg

Icebar, Stockholm

Comme son nom l’indique, le Icebar de Stockholm se distingue par sa particularité : il est entièrement de glace. Même s’il existe aujourd’hui plusieurs Ice bar dans le monde, celui de Stockholm a été le premier du genre. Ici, même les verres dans lesquels les boissons sont servies sont en glace. Une fois par an, le bar est reconstruit par les sculpteurs de l’Icehotel avec de la glace de la rivière « Torne älv », située au nord de la Suède. Comme les températures dans le bar sont toujours proches des – 7 degrés Celsius, il est possible de louer des gants et des manteaux chauds sur place. De plus, certains cocktails de la carte permettent aussi de réchauffer de l’intérieur.

A noter qu’il est recommandé de réserver à l’avance ici aussi. L’entrée coûte 25 euros avec une boisson gratuite incluse.

Tout droits réservés – Icebar

Gold On 27, Dubaï

Le Gold On Bar, situé au 27ème étage du célèbre Burj Al-Arab, impressionne à tous les sens et révèle la conception luxueuse et opulente des lieux avec de nombreux accents dorés est typique de Dubaï. On y vient pour la combinaison d’une atmosphère exclusive et d’une sélection de boissons inégalées. Dans ce lieu d’exception les prix vont de sept euros pour une boisson non alcoolisée à près de 2 000 euros pour une bouteille de champagne. Les cocktails sont pensés pour relever la créativité. Si la carte propose des cocktails variés à partir de 15 euros, la vue imprenable sur la ville et la musique de son DJ résident Darko de Jan sont, quant à elles, accessibles à tous.

A noter que les admissions se font à partir de 21 ans. Le code vestimentaire se veut chic et décontracté. La meilleure façon de réserver, et ainsi de s’assurer l’entrée, est via l’application. En période de Ramadan et de fêtes religieuses, il n’y a pas d’alcool servi.

Tout droits réservés – Gold on 27

Sky Bar & Distil Bar, Bangkok

Le deuxième volet de la trilogie Very Bad Trip a révélé le Sky Bar et le Distil Bar au 64ème étage de la States Tower à Bangkok. Alors que le Sky Bar est régulièrement élu l’un des meilleurs bars d’hôtels du monde, le Distil Bar, avec une hauteur de plus de 250 mètres, peut au moins se voir attribuer le titre de « Bar de plein air le plus haut du monde ». La vue de nuit sur les toits de Bangkok depuis les deux bars est une vue unique sur la ville. Bien que le Distil Bar ne soit qu’un étage au-dessus du Sky Bar, il est moins connu et donc moins fréquenté. Le plus du lieu, ses couchers de soleil spectaculaires. On y va à l’ouverture, à 17h pour profiter du spot avant qu’il ne se remplisse, sur fond de musique de salon et accompagné d’un décor idéal pour se détendre et déconnecter.

A noter que le code vestimentaire est Smart Casual.

Tout droits réservés – Sky Bar & Distil Bar

Le Gentlemen 1919, Paris

Un bar pour le moins diversifié. Ce speakeasy qui reprend tous les codes des bars de la prohibition, a l’exclusivité de proposer une expérience sensorielle enrichie à sa clientèle. Barbier, fumoir et cireur complètent la carte premium du bar.

En journée, la clientèle masculine du Gentlemen 1919 peut profiter d’un moment de détente chez le barbier. Véritable instant de bien-être, cette expérience est une belle entrée en matière pour se plonger dans l’univers traditionnel du lieu. Pour les plus dandy, le Gentlemen 1919 propose également un service de cirage exclusif. Au bar, la carte se compose d’un assortiment de cocktails et d’une variété d’alcools finement sélectionnés : Porto, Gins, Vodka, Bières, Cognac, Armagnac, Liqueurs, Champagnes et Whisky. Les amateurs de bons Whisky pourraient faire face à un dilemme cornélien avec des références d’Ecosse, du Japon, d’Irlande ou encore de bourbon des États-Unis.

A noter que comme la définition et l’histoire même des speakeasies le veut, il est demandé à la clientèle de faire preuve d’une conduite discrète à son entrée dans l’établissement.

Tout droits réservés – Le Gentleman 1919

VoyagesPirates présente 6 îles idéales pour fuir l’hiver

Beaucoup aspirent au calme et à la tranquillité en vacances. C’est souvent impensable dans les capitales touristiques du monde entier, mais il existe pourtant des paradis idylliques dans lesquels les touristes se perdent rarement. VoyagesPirates a retrouvé six de ces joyaux exotiques dotés d’une faune et d’une flore immaculées. Ici, les voyageurs peuvent explorer des mondes étrangers, se détendre loin de la foule, laisser leur esprit vagabonder et oublier les soucis de la vie quotidienne.

Les Saintes – Guadeloupe

En plein cœur de la mer des Caraïbes, un chapelet d’îles volcaniques se dresse au large des côtes méridionales de la Guadeloupe. Sur les 9 îlots qui composent l’archipel des Saintes, seuls deux sont habités : Terre-de-Haut et Terre-de-Bas. Prisonnier du temps, cet archipel confidentiel aux paysages sauvages porte en lui le souvenir d’une époque où marins et pirates peuplaient ses côtes.

Petit sanctuaire entouré d’eaux turquoises et ceint de sable blanc, l’archipel des Saintes dissimule de superbes plages dans les anses que forment ses côtes pittoresques. Parmi elles, la plage de Pompierre, celle de Pain de sucre, ou la baie de Marigot, qui fait partie du club très sélectif des Plus Belles Baies du Monde.

A voir absolument, le fort Napoléon, pour ses iguanes, son jardin botanique et le point de vue incroyable qu’il offre sur l’archipel, les bourgs composés de cases en bois et de maisons colorées, les canots traditionnels des pêcheurs du bourg de Terre-de-Haut, les Saintoises, et bien sûr la plage du Pain de Sucre pour ses eaux turquoise.

Comment s’y rendre : Par ferry depuis Pointe à Pitre, Trois Rivières, Saint-François ou Saint-Anne.


Vieques – Porto Rico

Vieques est la plus grande des îles Vierges espagnoles et se trouve à une dizaine de kilomètres seulement de l’île principale de Porto Rico. Le point culminant est le sommet Bio Bay. Jusqu’en 2003, il s’agissait essentiellement d’une zone militaire et, par conséquent, peu développée sur le plan touristique.

Il n’y a donc pratiquement aucun hôtel et l’île est principalement composée de petites et confortables maisons privées, appelées casas. Plus d’une douzaine de criques enserrent l’île, et leurs eaux cristallines sont parmi les plus belles des Caraïbes. Chaque nuit, un spectacle de lumières unique a lieu, lorsque de minuscules créatures, appelées dinoflagellés, font briller l’eau du lagon. Ce phénomène y est plus intense et plus fréquent que partout ailleurs dans le monde.

Comment s’y rendre : En ferry depuis Fajardo ou en avion depuis Ceiba ou San Juan.


Pulau Weh – Indonésie

Bien que la plupart des habitants habitent et visitent l’île, ce petit paradis endormi au large de la côte nord de Sumatra est désormais accessible aux touristes. En moins de 45 minutes, un bateau à moteur relie Banda Aceh à Pulau Weh. On y trouve deux belles plages et un monde marin impressionnant, y compris un volcan sous-marin à découvrir.

Les plongeurs et les plongeuses en auront pour leur argent. Les amoureux des animaux quant à eux peuvent également admirer les orangs-outans à l’état sauvage sur l’île.

Comment s’y rendre : En ferry de Banda Aceh ou en avion de Medan. Les deux endroits sont facilement accessibles depuis Kuala Lumpur et Singapour.


Holbox – Mexique

Holbox vaut certainement de faire un détour depuis la Riviera Maya. L’île est entièrement faite de sable, mais les magnifiques plages ne sont pas le seul atout : la possibilité d’observer les requins-baleines au large des côtes est une expérience de voyage spectaculaire. Chaque année, de mai à septembre, ils se nourrissent du plancton de la région et les vacanciers en apnée peuvent les regarder.

Sur l’île, l’ambiance est à la détente. Au lieu des voitures, ce sont des voiturettes de golf qu’on conduit, et vous pouvez également louer. Le soir, de nombreux stands de nourriture de rue sont installés dans le centre du village et vous invitent à vous régaler. Les logements sont disponibles dans toutes les gammes de prix.

Comment s’y rendre : Il y a plusieurs ferries par jour au départ de Chiquilá, qui se trouve à deux heures de voiture de Cancun.


Caye Caulker – Belize

« Go Slow » est la devise de cette île des Caraïbes décontractée au large des côtes du Belize. Cette philosophie est vécue ici avec conviction : le vélo est le moyen de transport le plus utilisé et beaucoup de gens choisissent simplement de marcher. Parce que vous pouvez atteindre chaque point de la petite île de corail en quelques minutes seulement. Pendant la journée, les visites de la réserve marine sont populaires car il s’agit de l’un des plus grands récifs coralliens de la planète. Là, vous pourrez nager entre autres avec des lamantins et des requins nourrices. Dans la soirée, les voyageurs et les habitants se retrouvent pour le coucher de soleil au bar du Split, l’endroit où, deux ans auparavant, l’île a été divisée par un ouragan.

Comment s’y rendre : En ferry ou en avion depuis Belize City.


Ilha Grande – Brésil

Des plages oniriques très proches de Rio de Janeiro, mais dépourvues de foule ? Il y en a beaucoup sur Ilha Grande. L’île brésilienne a derrière elle une histoire riche et éclatante : elle fut un repaire de pirates, puis accueillit un hôpital de quarantaine et des camps de prisonniers politiques – et ce pendant près de 500 ans.  Aujourd’hui, les voyageurs viennent ici pour passer une journée ou une nuit dans l’une des pousadas. Il n’y a pas de voiture et les plages sont si éloignées les unes des autres qu’on ne peut les rejoindre qu’après de longues randonnées, ou par bateau. La plus célèbre d’entre-elles est la plage de Lopes Mendes. Alors que l’on rencontre très souvent des colibris, des perroquets et des singes, on ne voit pas les caïmans locaux.

Comment s’y rendre : En ferry depuis Conceição de Jacareí; Certains opérateurs offrent le service de ferry en combinaison avec le trajet en bus – deux heures depuis Rio de Janeiro – ainsi que le transfert de l’aéroport.

Prague, Rome et Londres en tête du palmarès des city trips en 2019

Lisbonne et Budapest complètent le top 5 de ce baromètre réalisé par VoyagesPirates.

Le prix et la proximité sont les principaux avantages cités de ces escapades urbaines

S’échapper quelques jours dans une ville européenne proche est une façon idéale de rompre avec la routine et une parfaite opportunité pour vivre de nouvelles aventures. D’après les résultats d’une récente étude[1] menée par le site expert en bons plans tourisme, VoyagesPirates, les Français sont plus de 40% à planifier de partir au moins une fois en city trips en 2019.
36% des sondés envisagent même de s’accorder deux escapades urbaines en Europe l’année prochaine.

Celle que l’on surnomme la ville aux cents clochers, Prague, est citée en tête des villes européennes que les Français souhaiteraient visiter au cours d’un city trip en 2019.

Inscrite au Patrimoine Mondial de l’UNESCO, Prague est une ville qui combine à la perfection tradition et modernité. La capitale tchèque est idéale pour des courts séjours à l’automne et au printemps.

En deuxième position de ce baromètre vient se placer Rome, indémodable pour des escapades romantiques. Les quartiers animés du centre de la capitale italienne regorgent de nombreux lieux emprunts du patrimoine culturel et historique de cette ville musée.

Big Ben semble toujours faire son petit effet auprès des Frenchies avec Londres qui vient prendre la troisième place de ce classement. Sa proximité depuis Paris et son accessibilité grâce à de nombreux vols à bas prix depuis plusieurs villes de France en font une destination incontournable pour un week-end.

Les Français auront également envie de découvrir les très tendances Lisbonne et Budapest, respectivement 4ème et 5ème de ce classement, et qui s’inscrivent chaque année de plus en plus dans le panorama des destinations les plus plébiscitées pour des city trip. Amsterdam et Berlin, viennent prendre la 6ème et la 7ème place, tandis que Barcelone, qui n’a plus à faire sa place parmi les destinations touristiques, est citée en 8ème position. Quant à Vienne, elle vient se positionner juste devant Dublin qui ferme ce top 10 des villes européennes les plus plébiscitées en 2019 par les Français interrogés.

VoyagesPirates a également analysé les avantages des city trips selon les Français au travers de cette étude. Le coût, la proximité et les offres d’activités sur place sont les principaux que font ressortir les Français lorsqu’ils se décident sur la destination de leur prochaine escapade urbaine.

Les villes européennes sont-elles toutes abordables ?

En parlant de coût, VoyagesPirates a cherché à savoir laquelle parmi les villes européennes de ce classement était la moins chère. Le site de bons plans voyages s’est donc intéressé au prix d’un ticket de métro ou de bus dans ces villes. Budapest est ainsi la gagnante de cette analyse avec un ticket de métro à 1,07€. A contrario, et sans grande surprise, prendre le métro à Londres a un coût, et celui-ci est le plus élevé de cette étude comparative. En effet, il faudra compter environ 5,60€ pour emprunter le fameux underground londonien.

Si le city trip peut s’avérer être une formule de voyage rapide et accessible à tous, il faut tout de même bien choisir la destination. En effet, si certaines villes d’Europe sont réputées pour être bon marché, d’autres se positionnent parmi les plus chères du monde. Ainsi des villes comme Oslo, Copenhague, Londres ou même Paris s’affichent régulièrement dans les baromètres et études publiés sur les villes les plus coûteuses de la planète. Pour les petits budgets, les villes d’Europe de l’Est restent les plus accessibles à l’image de Budapest et Prague mentionnées dans ce classement.

[1] Etude VoyagesPirates.fr réalisée en septembre 2018 auprès de 2 660 participants français.

 

 

 

VoyagesPirates dévoile les grandes tendances de voyages pour 2019

  • Plus de 45% des Français ont l’intention de partir au moins deux fois en vacances
  • Le tourisme national séduit toujours plus de voyageurs français
  • La Grèce domine le Top 10 des destinations les plus plébiscitées

Le site de bons plans tourisme VoyagesPirates.fr s’est intéressé aux destinations et tendances de voyages qui marqueront l’année à venir et dévoile les résultats d’une étude menée auprès de 2 660[1] participants français.

Les vacances garderont une place importante chez les Français qui d’après cette étude sont 45,08 % à avoir l’intention de partir en vacances deux fois en 2019 tandis qu’ils sont 30,11% à envisager jusqu’à trois départs.

3 continents, 3 destinations phares

Image

La Grèce arrive ainsi en première position des pays les plus plébiscités par les français interrogés sur leurs prévisions de voyages en 2019. Ce classement révèle également un fait saillant dans l’hétérogénéité des destinations qui seront sollicitées par les voyageurs français avec des pays d’Europe, d’Amérique du Nord, d’Asie ou encore des Caraïbes.

Si certaines destinations font toujours partie de ce Top 10 d’autres, comme l’Espagne notamment, en sont sorties[2]. Quant à l’Italie qui se plaçait en tête du classement des pays les plus convoités pour 2018, elle est rétrogradée à la 6ème position suivie de Cuba qui clôturait ce même classement l’année dernière.

Les États-Unis et le Canada restent, quant à eux, des destinations solides dans le tableau des prévisions de voyages des Français.

Chez les 25-34 ans ce classement diffère légèrement avec des destinations comme l’Islande, l’Australie ou encore le Mexique citées parmi le Top 10. Une distribution peu surprenante au regard de l’offre de ces pays qui se prêtent très bien aux roadtrips, l’un des principaux critères de vacances recherchés par ce segment de la population d’après cette même étude (31,42%).

La France dans le top 5 des destinations côtières

ImagePour 73,76% des interrogés, les vacances en bord de mer restent incontournables. Et c’est le bassin méditerranéen qui continuera d’attirer nos touristes français en 2019 avec des destinations attractives comme la Grèce (de nouveau citée en tête) suivie de la Croatie, du Portugal, de la Corse et l’Italie. Avec la Corse dans le top 5, la France se fait une place dans le panorama des régions en bord de mer qui auront la cote en 2019.

Le succès de ces destinations peut s’expliquer en partie par trois facteurs similaires qu’elles rencontrent :

  • Leur proximité avec la France
  • Les nombreuses offres et produits touristiques dans cette région d’Europe
  • Des conditions météorologiques favorables sur presque l’ensemble de l’année

Cependant, les Français n’auront pas seulement des envies de plages l’année prochaine, avec 28,16% des participants qui projettent également de partir à la montagne durant leurs vacances.

Du côté des cimes, les Alpes séduisent toujours avec des voyageurs qui les plébiscitent en premier lieu parmi les destinations de montagne qu’ils souhaitent découvrir en 2019. Sont ensuite nommés la Suisse et les Pyrénées ex aequo.

Les voyageurs français en quête de tourisme national

ImageAu regard de cette étude de belles perspectives sont à attendre pour le tourisme national en 2019. En effet, avec 73,42% des sondés qui envisagent de partir en week-ends en France en 2019, les voyageurs français montrent ainsi un intérêt marqué pour la destination France avec une tendance favorable au tourisme régional.

Ainsi, lorsque l’on demande aux Français les régions qu’ils souhaitent découvrir lors d’un week-end en 2019, Provence Alpes côte d’Azur arrive en première position des intentions de voyageurs avec 36,05%, suivie de la Bretagne avec 29,85% et des régions Auvergne Rhône-Alpes avec 20,94% et Nouvelle Aquitaine avec 20,02%.

 

Les tendances recherchées par les Français en 2019

Qu’en est-il de la répartition du budget des Français en 2019 ? Lorsqu’il s’agit de savoir s’ils ont déjà une idée de la façon dont ils dépenseront leur budget de vacances, les Français votent en premier pour le logement suivi des excursions et de la gastronomie.

Si le coût n’est pas cité en tête de la répartition du budget, il en sera pour autant bien question avec 43,87% des interrogés qui en 2019 souhaitent se faire plaisir à moindre prix.

Les Français vont également rechercher la découverte avec 37,74% d’entre eux qui ont exprimé leur souhait de s’immerger dans la culture locale au cours de leurs vacances. Mais parce que celles-ci sont aussi l’occasion de déconnecter, 37,18% reconnaissent vouloir se détendre et se relaxer. 

Image Image

 

Comment les Français choisissent-ils leurs vacances ?

Image

VoyagesPirates a cherché à connaître quels sont les principaux facteurs qui influencent les Français sur le choix de leurs vacances. D’après les résultats de cette enquête, c’est majoritairement à la suite d’une offre vue sur Internet qu’ils se sont décidés pour une destination.

[1] Etude VoyagesPirates.fr réalisée en septembre 2018 auprès de 2 660 participants français.

[2] Sondage VoyagesPirates.fr réalisé auprès de 2 174 participants français du 3 au 13 novembre 2017

 

Infographie : 56% des français ont peur en avion

Si les vacances sont synonymes pour beaucoup de dépaysement et de nouvelles découvertes, elles peuvent aussi devenir une véritable épreuve pour ceux redoutant de prendre l’avion. VoyagesPirates.fr, la plus grande communauté en ligne autour du voyage, a tenté de faire le point sur la peur de prendre l’avion qui touche une grande partie des Français et dévoile aujourd’hui sa grande étude européenne sur plus de 14 000 participants dont 3 072 Français[1].

Plus de la moitié des Français redoutent les voyages en avion

L’avion reste une épreuve pour la majorité des Français. 21% disent ainsi avoir peur de façon générale alors que pour 35% d’entre eux le problème se pose seulement dans certaines situations.

Ainsi, 11% des Français qui prennent l’avion régulièrement on tout de même peur lors de leur vol. Mais la chose n’est pas toujours facile à assumer, ils sont en effet 76% à dire essayer de dissimuler leur peur de l’avion aux autres.

Les raisons de la peur

Sans surprise, ce sont les turbulences qui provoquent le plus d’angoisse chez les passagers. Viennent ensuite l’idée que l’avion puisse s’écraser, l’appréhension du décollage et de l’atterrissage, la sensation de perte de contrôle puis enfin les bruits non identifiés lors du vol.

Il existe heureusement des astuces et technique pour surmonter cette peur. 30% des Français se rassurent ainsi en observant le personnel de bord, 19% ont recours à des médicaments contre l’anxiété, 16% pratiquent la méditation… et enfin 5% boivent de l’alcool.

Surmonter sa peur en avion

58% des Français interrogés déclarent avoir réussi à surmonter leur peur de l’avion grâce à leur recherche sur le sujet pour tenter de démystifier les trajets en avion.

Ainsi, Air France propose des programmes complets pour lutter contre cette peur handicapante.

Des sociétés se sont également spécialisées sur ce sujet, offrant des simulations en réalité virtuelle pour parfaire l’immersion et guider les voyageurs tout au long des étapes d’un vol.

Comprendre les turbulences

Les turbulences sont provoquées par des masses d’airs se déplaçant de façon irrégulière. L’avion est alors poussé vers le haut ou le bas. Il existe de nombreuses causes différentes : mécaniques, mouvement des vents, variations de températures, etc. L’appareil ne tombe donc jamais dans les airs. Tous les avions sont conçus pour gérer ce genre de situation, il n’y a donc pas matière à s’inquiéter.

De plus, 95% des cas de turbulences recensées sont des « turbulences légères ». Les usagers sont invités à boucler leurs ceintures, mais aucune perturbation ne viendra troubler la cabine. Les rares cas de « turbulences sévères » provoquent une projection des objets vers le plafond de la cabine, mais encore une fois, pas de panique ! Les ailes des avions sont flexibles

[1] Etude VoyagesPirates.fr réalisée en juin 2018 auprès de 3072 participants français.