Les bars les plus exclusifs à travers de monde

 

Voici un pub-crawl bien différent des autres. Le site de bons plans tourisme VoyagesPirates.fr a déniché une sélection de bars les plus exclusifs au monde. Un pub-crawl qui fera voyager les passionnés de cocktails, whisky et gin de Berlin à Stockholm et de Dubaï à Bangkok en passant par Paris dans des lieux d’exception pour une soirée inoubliable. Ambiance somptueuse au Burj Al-Arabs, atmosphère exclusive dans un club privé ou encore spectacle burlesque dans un restaurant branché attendent les voyageurs à la recherche d’expériences insolites.

Prinzipal Kreuzberg, Berlin

La première chose à savoir du Prinzipal Kreuzberg, c’est qu’il n’est pas facile à trouver. Il s’agit en effet d’un bar speakeasy, ce qui explique l’absence d’indication à l’entrée. Pour le repérer, il faut trouver la lampe sur le bâtiment vert de l’Oranienstrasse 178, dans le quartier branché de Kreuzberg, qui est suspendue juste au-dessus de l’entrée du bar. Celui-ci accueille des spectacles burlesques (principalement le samedi) et dispose de plus de 24 variétés de gin. Les soirées au Prinzipal Kreuzberg, connu également sous le nom de « Kaninchenbau » (trou à lapin en français) pour les habitués, valent la peine de le chercher.

A noter qu’il est recommandé de réserver à l’avance.

Tout droits réservés – Prinzipal Kreuzberg

Icebar, Stockholm

Comme son nom l’indique, le Icebar de Stockholm se distingue par sa particularité : il est entièrement de glace. Même s’il existe aujourd’hui plusieurs Ice bar dans le monde, celui de Stockholm a été le premier du genre. Ici, même les verres dans lesquels les boissons sont servies sont en glace. Une fois par an, le bar est reconstruit par les sculpteurs de l’Icehotel avec de la glace de la rivière « Torne älv », située au nord de la Suède. Comme les températures dans le bar sont toujours proches des – 7 degrés Celsius, il est possible de louer des gants et des manteaux chauds sur place. De plus, certains cocktails de la carte permettent aussi de réchauffer de l’intérieur.

A noter qu’il est recommandé de réserver à l’avance ici aussi. L’entrée coûte 25 euros avec une boisson gratuite incluse.

Tout droits réservés – Icebar

Gold On 27, Dubaï

Le Gold On Bar, situé au 27ème étage du célèbre Burj Al-Arab, impressionne à tous les sens et révèle la conception luxueuse et opulente des lieux avec de nombreux accents dorés est typique de Dubaï. On y vient pour la combinaison d’une atmosphère exclusive et d’une sélection de boissons inégalées. Dans ce lieu d’exception les prix vont de sept euros pour une boisson non alcoolisée à près de 2 000 euros pour une bouteille de champagne. Les cocktails sont pensés pour relever la créativité. Si la carte propose des cocktails variés à partir de 15 euros, la vue imprenable sur la ville et la musique de son DJ résident Darko de Jan sont, quant à elles, accessibles à tous.

A noter que les admissions se font à partir de 21 ans. Le code vestimentaire se veut chic et décontracté. La meilleure façon de réserver, et ainsi de s’assurer l’entrée, est via l’application. En période de Ramadan et de fêtes religieuses, il n’y a pas d’alcool servi.

Tout droits réservés – Gold on 27

Sky Bar & Distil Bar, Bangkok

Le deuxième volet de la trilogie Very Bad Trip a révélé le Sky Bar et le Distil Bar au 64ème étage de la States Tower à Bangkok. Alors que le Sky Bar est régulièrement élu l’un des meilleurs bars d’hôtels du monde, le Distil Bar, avec une hauteur de plus de 250 mètres, peut au moins se voir attribuer le titre de « Bar de plein air le plus haut du monde ». La vue de nuit sur les toits de Bangkok depuis les deux bars est une vue unique sur la ville. Bien que le Distil Bar ne soit qu’un étage au-dessus du Sky Bar, il est moins connu et donc moins fréquenté. Le plus du lieu, ses couchers de soleil spectaculaires. On y va à l’ouverture, à 17h pour profiter du spot avant qu’il ne se remplisse, sur fond de musique de salon et accompagné d’un décor idéal pour se détendre et déconnecter.

A noter que le code vestimentaire est Smart Casual.

Tout droits réservés – Sky Bar & Distil Bar

Le Gentlemen 1919, Paris

Un bar pour le moins diversifié. Ce speakeasy qui reprend tous les codes des bars de la prohibition, a l’exclusivité de proposer une expérience sensorielle enrichie à sa clientèle. Barbier, fumoir et cireur complètent la carte premium du bar.

En journée, la clientèle masculine du Gentlemen 1919 peut profiter d’un moment de détente chez le barbier. Véritable instant de bien-être, cette expérience est une belle entrée en matière pour se plonger dans l’univers traditionnel du lieu. Pour les plus dandy, le Gentlemen 1919 propose également un service de cirage exclusif. Au bar, la carte se compose d’un assortiment de cocktails et d’une variété d’alcools finement sélectionnés : Porto, Gins, Vodka, Bières, Cognac, Armagnac, Liqueurs, Champagnes et Whisky. Les amateurs de bons Whisky pourraient faire face à un dilemme cornélien avec des références d’Ecosse, du Japon, d’Irlande ou encore de bourbon des États-Unis.

A noter que comme la définition et l’histoire même des speakeasies le veut, il est demandé à la clientèle de faire preuve d’une conduite discrète à son entrée dans l’établissement.

Tout droits réservés – Le Gentleman 1919

VoyagesPirates – Évasion colorée pour le Blue Monday

Sombre, triste, gris : le jour le plus déprimant de l’année est arrivé – le Blue Monday (« lundi bleu » en français). Le concept, apparu en 2005, reconnaît le troisième lundi de l’année comme le jour le plus déprimant et cette année il s’agit du 21 janvier.

Le terme vient d’une expression anglophone « to feel blue » qui signifie être déprimé. Quoi de mieux donc, pour lutter contre la mauvaise humeur et chasser les pensées négatives, que de se plonger sur son prochain voyage.  Chez VoyagesPirates, afin de rendre le Blue Monday un peu moins déprimant, les chasseurs de bons plans ont sélectionné cinq villes, bleues, à travers le monde.

Chefchaouen

La ville bleue la plus célèbre du monde se situe au Maroc. Chefchaouen est un magnifique paysage de carte postale avec ses maisons bleues et ses ruelles étroites. Son nom signifie « cornes » en référence à deux sommets dans la chaîne de montagnes du Rif visibles depuis la ville. Les reliefs au-dessus de la ville offrent d’ailleurs de beaux sentiers de randonnée. La visite de la mosquée Bouzâafar, qui surplombe la ville, est indispensable pour apprécier une vue d’ensemble de Chefchaouen. L’atmosphère devient magique à l’heure où le muezzin des mosquées lance les appels à la prière qui résonnent entre les montagnes. Pour l’anecdote, selon les habitants, la couleur bleue devrait protéger du mauvais oeil ».

(Copyright: Pixabay)

Exemple de séjour à Chefchaouen: 4 jours à 184€ à Chefchaouen dans un Riad avec petits-déjeuners, vols et voiture de location inclus.

Santorin

Chaque année Santorin fait le bonheur des voyageurs venus prendre des clichés des traditionnelles maisons blanches aux toits bleus. Mais pour trouver les maisons aux toits bleus il faudra avant tout s’éloigner de la capitale Fira et prendre la direction du nord jusqu’à la ville d’Oia. Car en effet, le paysage de l’île grecque n’est pas entièrement le même partout.

Surplombant la Méditerranée du haut de la falaise, les terrasses blanches et toits bleus d’Oia offrent une vue spectaculaire sur l’archipel volcanique de Santorin. Une bonne façon de rejoindre Oia sans se ruiner (compter environ deux euros) peut être d’emprunter les bus publics. (Copyright: Pixabay)

Exemple de vacances à Santorin : 7 jours à partir de 368€, hôtel 4* avec petits-déjeuners et vols A/R inclus.

Jodhpur

Jodhpur, capitale de l’État indien du Rajasthan, est également connue sous le nom de la « Cité bleue » en raison des nombreuses maisons peintes en bleu vif. En Inde, la signification spirituelle des couleurs est très importante. La couleur bleue est ainsi associée à des qualités positives telles que le courage et la bravoure. Le meilleur point de vue sur la ville pour observer cette mosaïque de bleus est depuis le Fort Meherangarh. Cette forteresse, qui accueille également un musée, se trouve en effet perchée sur une falaise au-dessus de la ville. Elle abrite œuvres et collections de la région qui en font une visite incontournable. (Copyright : Pixabay)

Exemple de voyage en Inde : 9 jours à partir de 408€ à New Delhi et au Taj Mahal, hôtels et vols A/R inclus.

Júzcar

Ce qui est né d’une idée marketing est rapidement devenu un pôle d’attraction touristique ! Le petit village andalou de Júzcar avait été peint en bleu à l’occasion de la sortie du film « Les Schtroumpfs en 3D ». Aux origines du projet, il avait été promis aux habitants de la ville que les maisons seraient ensuite repeintes en blanc. Cependant, les locaux se sont rapidement habitués au nouveau nom donné à leur lieu de résidence : « le village des Schtroumpfs » ». Un vote a alors été soumis, la majorité des résidents se sont ainsi exprimés en faveur du maintien de la couleur bleue sur les façades des maisons, contre une faible minorité qui s’y est opposée. Depuis, Júzcar repose dans un paysage cinématographique teinté de…bleu. (Copyright : COSTA DEL SOL – MALAGA / OFFICE ESPAGNOL DU TOURISME).

Exemple de séjour en Andalousie : Road Trip au Sud de l’Espagne de 7 jours à partir de 60€, vol A/R et voiture de location inclus.

Sortland

Sortland, située sur l’archipel de Vesterålen au nord de la Norvège, a eu une idée originale juste à temps pour les célébrations marquant l’arrivée du nouveau millénaire :  repeindre la ville en bleu ! L’initiative est due à un artiste local, Bjørn Elvenes, qui avec le soutien des habitants de la ville, se sont unis pour peindre les murs de leur maison. Plusieurs maisons ont aussi des inscriptions sur leurs murs dans le cadre de ce qui visait aussi à animer les enfants et les jeunes à inscrire de petits poèmes et textes sur les maisons. Depuis, la couleur bleue est devenue emblématique de cette petite ville norvégienne, la rendant plus populaire mais surtout plus colorée. (Copyright : Sgraff29, Wikimedia).

Exemple de séjour en Norvège : Road Trip de 7 jours à partir de 229€ avec vols A/R et voiture de location inclus.

VoyagesPirates – David Armstrong, CEO d’HolidayPirates, prendra la parole aux Into Days 

C’est au Palais des Festivals et des Congrès de Cannes que se tiendront prochainement trois jours dédiés au tourisme et à l’innovation. Les 29, 30 et 31 janvier 2019 seront rythmés par les interventions de professionnels du tourisme qui se réuniront à l’occasion de la première édition du rendez-vous international, Into Days.

Plusieurs intervenants nationaux et internationaux prendront ainsi la parole afin d’évoquer les transformations et enjeux technologiques du secteur et de leurs filières.

David Armstrong, CEO du groupe HolidayPirates présent dans dix pays dont la France sous le nom de “VoyagesPirates” (www.voyagespirates.fr), participera également à cet évènement. Il interviendra le 29 janvier 2019 lors d’un panel afin d’évoquer la stratégie Social Media mise en place et développée par le groupe. Il reviendra notamment sur la réussite de ce modèle basé sur l’acquisition de trafic organique via les réseaux sociaux pour générer des revenus.

«C’est un honneur pour moi d’assister et de participer à ces rencontres. Je suis ravi de partager et mettre à profit mon expérience et de prendre part, aux côtés d’autres professionnels et passionnés du voyage, aux échanges sur les défis auxquels l’industrie touristique devra faire face prochainement», s’est exprimé David Armstrong, CEO du groupe HolidayPirates.

VoyagesPirates – Comment passer de 25 à 59 jours de congés en 2019

Image

Alors qu’il ne reste plus que quelques jours avant la fin de l’année, les plus passionnés de voyages commencent sûrement déjà à penser aux prochaines vacances pour 2019. Mais qu’on soit son propre employeur ou non, toute escapade qu’elle soit de quelques jours ou plusieurs semaines nécessite une organisation en amont.

Les personnes qui ne travaillent pas les week-ends et qui auraient la chance d’être flexible ou d’avoir un employeur flexible pourront bénéficier de 59 jours de vacances en posant seulement 25 jours de congés payés légaux.

Le calendrier réalisé ci-dessous par les experts de VoyagesPirates permet d’avoir une vision globale des week-ends prolongés, jours fériés et ponts à venir en 2019.

Image

Voici un petit guide made in VoyagesPirates pour permettre aux voyageurs d’optimiser leurs vacances aux meilleures dates de l’année afin de maximiser la déconnexion tout en posant le minimum de jours de congés. Même si ce n’est évidemment pas possible pour tous, ce calendrier optionnel donne néanmoins quelques idées des différentes périodes de l’année au cours desquelles il sera possible de faire un break.

VoyagesPirates – 85 % des Français ont déjà pensé à l’expatriation

Voyager est la principale raison pour laquelle les Français souhaitent s’expatrier

Les motivations personnelles devancent celles liées au travail, à la famille et à l’éducation

Le Canada, l’eldorado des Français

VoyagesPirates, le site de bons plans tourisme, a interrogé plus de 1 400 Français[1] à la fin de l’année 2018 pour connaître leur position au regard de l’expatriation et faire le point sur la situation actuelle de ce phénomène.

Les Français rêvent d’expatriation

Alors que 55% des interrogés reconnaissent n’avoir jamais vécu à l’étranger, 85% d’entre eux admettent avoir déjà pensé à s’expatrier. Et l’envie de poser ses bagages dans une nouvelle destination semble encore plus forte chez les célibataires. En effet, alors qu’ils sont déjà plus de 50% d’entre eux à affirmer avoir déjà vécu à l’étranger, ils sont 89% à envisager de s’expatrier.

Les pays qui font rêver les Français

La langue de Shakespeare inspirerait-elle les Français ?  Alors que le Canada vient se placer en tête des pays dans lesquels ils souhaiteraient s’expatrier, le haut du classement est également tenu par trois autres pays anglophones ; les États-Unis, l’Australie et la Nouvelle-Zélande.

Un top 10 hétéroclite complété par des pays aux quatre coins du monde. En effet, le palmarès des destinations où il fait bon s’installer d’après les Français interrogés se compose ensuite de la Thaïlande qui vient se positionner en 5ème position devant l’Espagne et le Royaume-Uni qui attire toujours autant malgré le Brexit et ses rebondissements. Le Portugal ne plaît pas seulement pour les vacances et vient se hisser à la 8ème position des pays les plus convoités pour une expatriation.

Le pays du Soleil-Levant semble aussi se faire une place dans le cœur des Français qui l’ont largement plébiscité pour leurs vacances en 2019[2] et qui viennent le citer en 9ème position des pays où ils souhaiteraient s’expatrier. Les pays scandinaves, souvent évoqués pour leur modèle économique et éducatif, ne sont pas oubliés des Français avec la Suède qui vient clôturer ce classement.

L’avis des Français 

Même si les avantages de ces pays sont nombreux, le style de vie, la culture et le climat sont les trois principaux désignés.

Pour 46% des sondés, le meilleur âge pour se lancer dans l’aventure serait entre 25 et 34 ans. Les opportunités de voyages et de déplacements à l’étranger sont en effet plus nombreuses pour cette partie de la population qui vit à la fois sortie des études supérieures, premières expériences professionnelles avec des programmes spécialisés comme les V.I.E ou encore un début de carrière à l’international. En revanche, 21% déclarent qu’ils ne recommandent pas d’âge particulier pour le faire.

S’expatrier, pour quelles raisons ?

Voyager est la principale raison évoquée pour laquelle les Français souhaitent s’expatrier. La motivation à découvrir une nouvelle culture et l’envie de démarrer une nouvelle vie complètent ce goût pour l’aventure.

Si l’on s’intéresse à des segments de la population plus précis, il est intéressant de souligner que les femmes sans enfants sont les seules à mentionner les opportunités professionnelles parmi les trois principales motivations à s’expatrier. De manière générale, elles évoquent des motifs davantage personnels et sociaux liés à l’expatriation, comme l’apprentissage d’une nouvelle langue, démarrer une nouvelle vie ou encore se challenger et sortir de sa zone de confort.

Aussi, il convient de souligner que les critères monétaires et éducatifs ne figurent pas parmi les raisons privilégiées exprimées par les personnes interrogées. Cette donnée est notamment intéressante au regard des personnes avec enfants qui révèlent vouloir s’expatrier pour démarrer une nouvelle vie, voyager ou encore découvrir une nouvelle culture. Pour les individus en couples et mariés ayant participé à cette étude, les mêmes motivations sont citées, bien que dans un ordre différent. En revanche ici aussi, les questions liées à la famille et à l’éducation ne sont pas prioritaires.

[1] Étude VoyagesPirates réalisée auprès de plus de 1 400 participants français en décembre 2018.

[2] Étude VoyagesPirates réalisée auprès de 2 660 participants français en septembre 2018 dans laquelle le Japon est à la troisième destination la plus plébiscitée par les voyageurs français pour leurs vacances en 2019.