Découvrez ou redécouvrez Magic: The Gathering avec l’édition de base 2019 !

Pour son 25ème anniversaire, le célèbre jeu de cartes à collectionner Magic: The Gathering lance ce vendredi 13 juillet sa nouvelle extension, l’édition de base 2019, conçue pour convenir à tous les joueurs de Magic, les débutants comme les plus expérimentés. Une occasion parfaite pour découvrir ou redécouvrir le jeu !

Le meilleur moment pour (re)commencer à jouer à Magic !

Cette édition de base 2019 est conçue pour les nouveaux joueurs, en leur permettant de se familiariser progressivement avec l’univers de Magic, mais elle parlera également aux joueurs aguerris !

1.    Les decks de bienvenue, distribués gratuitement aux nouveaux joueurs dans toutes les boutiques du réseau Magic* (locator.wizards.com) : un deck de 30 cartes prêt à jouer offert par l’animateur du magasin avec une démo explicative. Simple et efficace !

2.    Les decks de Planeswalkers : un deck prêt au combat idéal pour se lancer et jouer avec un ami ! Chaque deck contient une carte exclusive de Planeswalker (les personnages principaux de l’histoire de Magic, ils utilisent des capacités et des pouvoirs spéciaux).

3.    Le kit de construction de deck : contient plus de 250 cartes et un ensemble de conseils de construction pour élaborer ses premiers decks et expérimenter la diversité de stratégies et de combinaisons qui font la richesse ludique de Magic.

4.    Les incontournables boosters permettant d’améliorer ses decks : chaque paquet contient 15 cartes aléatoires à ajouter à sa collection dont une carte rare ou rare mythique ! Certains boosters contiennent même une carte Premium brillante.

Les cartes Magic racontent une histoire

Depuis 25 ans d’existence, l’univers de Magic ne cesse de s’étoffer de nouveaux personnages et créatures. Les amateurs de fantasy retrouveront les dragons, elfes, vampires, zombies, gobelins ou anges qui leur sont familiers.

L’histoire se poursuit et lève le voile sur les origines et l’enfance de Nicol Bolas, le dragon millénaire diabolique omniprésent dans l’histoire de Magic et dont l’emprise maléfique s’étend sur tout l’univers du jeu !

Si l’édition de base 2019 prend soin de ne pas introduire de nouvelles mécaniques (afin de simplifier l’accès au jeu aux débutants), elle contient aussi son lot de cartes inédites : les fans retrouveront avec joie toutes leurs cartes et personnages préférés, ainsi que les nouvelles versions de leurs Planeswalkers favoris : Ajani, Liliana, Nicol Bolas, Tezzeret et Sarkhan Vol, ainsi qu’un tout nouveau, Viven Reid !

 Illustration par Eric Deschamps

Pour plus d’informations sur l’édition de base 2019 et les événements à venir, veuillez consulter magic.wizards.com/fr. Trouvez la boutique la plus proche de chez vous ici : locator.wizards.com

 

Célébrez le 25ème anniversaire de Magic: The Gathering lors des journées portes ouvertes ce week-end

CELEBREZ LE 25ème ANNIVERSAIRE DE MAGIC: THE GATHERING

LORS DES JOURNEES PORTES OUVERTES CE WEEK-END

Les 14 et 15 avril, célébrez les 25 ans de Magic: The Gathering en participant aux Magic Open House – un évènement qui rassemblera nouveaux, anciens et joueurs actuels.

En 25 ans, Magic: The Gathering a créé plus de 15 000 cartes différentes ! Aujourd’hui, des dizaines de millions de fans se rassemblent pour jouer dans quelques-uns des 7 000 magasins de jeux à travers le monde.

L’année 2018 est dédiée à cet anniversaire marquant. Pour le célébrer, Wizards of the Coast organise des événements dédiés à la (re)découverte du jeu : les Magic Open House. En plus d’être une opportunité pour les fans de partager avec le grand public ce jeu qui leur tient à cœur, c’est également l’occasion pour les anciens joueurs de Magic de se rafraîchir la mémoire et de retrouver les sensations avant la sortie de la nouvelle édition très attendue : Dominaria.

Depuis 1993, Magic a remarquablement grandi et évolué. Cet anniversaire est l’occasion de redécouvrir avec nostalgie les paysages familiers de Dominaria – le monde où l’histoire de Magic: The Gathering a commencé. Ce retour aux sources hautement symbolique et commémoratif se fera en compagnie de personnages provenant de la toute première édition culte de Magic : Alpha.

Les nouvelles cartes de Dominaria revisiteront les éléments fondateurs de Magic tout en explorant de nouvelles mécaniques. Durant les Magic Open House qui se dérouleront le samedi 14 et le dimanche 15 avril, les joueurs du monde entier seront invités à se rendre dans leur boutique locale où ils recevront gratuitement un deck de bienvenue (paquet de 30 cartes) et assisteront à des démonstrations pour découvrir les règles du jeu. Chaque participant recevra une carte promotionnelle exclusive de Dominaria, qui leur sera remise deux semaines avant la sortie officielle de l’édition le 27 avril !

Les Magic Open House marquent le début de la saison de Dominaria, et le coup d’envoi de tous les événements en boutiques. La saison se poursuivra avec le week-end d’avant-premières (21-22 avril) suivi du Draft week-end (28-29 avril).

Pour plus d’informations sur Dominaria et les événements à venir, veuillez consulter magic.wizards.com/fr.

 Trouvez la boutique la plus proche de chez vous ici : locator.wizards.com

Illustration d’une carte Magic: the Gathering par l’artiste française Magali Villeneuve

Bethesda présente les fonctionnalités de la prochaine mise à jour de Quake Champions

BETHESDA PRÉSENTE LES FONCTIONNALITÉS DE LA PROCHAINE MISE À JOUR DE QUAKE CHAMPIONS

 Bethesda dévoile un nouveau Champion, une nouvelle map et le calendrier eSport 2018
pour Quake Champions

Bethesda Softworks®, une compagnie ZeniMax® Media, présente aujourd’hui la nouvelle mise à jour de Quake Champions sur PC. Attendue pour le mois d’avril, elle intègrera le retour de Strogg, un des plus farouches guerriers de la franchise Quake, mais également une nouvelle map sur le thème de Cthala et le calendrier des événements eSport de 2018.

UNE NOUVELLE MISE A JOUR EN AVRIL

Cette mise à jour permettra d’intégrer au jeu de nouvelles fonctionnalités, et du nouveau contenu. Elle comprendra :

  • UN NOUVEAU CHAMPION : STROGG – 50% métal, 50% chair en décomposition, 100% enragé ! Strogg, l’ennemi phare de Quake II et Quake 4, est de retour. Il livre un combat sans merci pour échapper à l’Oniris et rétablir le contact avec Makron, son brutal seigneur de guerre. Les joueurs pourront également diriger son acolyte Peeker, un drone doté d’une intelligence artificielle capable de projeter des explosifs sur ses adversaires. Les ennemis tués sont ensuite transformés en Stroyent, une pâte nutritive qui rend 25 PV. Attention cependant, il faudra être plus rapides que les autres sous peine de voir les Stroyent volés par les autres Stroggs !
  • UNE NOUVELLE MAP : AWOKEN – Les joueurs devront se repérer dans Awoken, un labyrinthe de ruines plongées dans la brume. Envahie par la végétation, cette arène permet de jouer en Match à Mort, Match à Mort par Equipe, Duel, 2 contre 2 et Instagib.

A LA DECOUVERTE DU CALENDRIER ESPORT 2018

Le premier tournoi sera un tournoi mineur. Il se tiendra à la Dreamhack Tours en mai 2018 et proposera un cash prize total de 50 000$. Pour la première fois dans l’histoire de Quake, ce tournoi ne proposera pas de phases de qualification préalables : tous les joueurs présents à l’événement pourront s’enregistrer et participer à la compétition.

Les joueurs peuvent d’ores et déjà réserver leur place pour la Dreamhack Tours ici : https://tours.dreamhack.com/quake-champions-debarque-a-tours/

Cette année, Quake Champions organisera deux tournois majeurs et des tournois mineurs à destination des joueurs professionnels, ainsi que d’autres événements en ligne.

Trois autres événements se tiendront en 2018 :

  • Un tournoi majeur La QuakeCon Open, qui se déroulera lors de la QuakeCon 2018, en août ;
  • Un tournoi mineur lors de la PGL, en octobre ;
  • Un tournoi majeur intitulé Quake Champions Invitational, qui se déroulera lors de la Dreamhack Winter, en décembre.

La Collegiate Star League fera ses débuts sur Quake Champions en juin 2018. D’autres tournois en ligne auront lieu de façon hebdomadaire et mensuelle, avec divers gains, via les Go4 de l’ESL League, BattleFy et la Quake Champions Open League.

Le calendrier des événements est disponible ici : https://pbs.twimg.com/media/DaNQEmKW4AEKX_7.jpg

Calendrier esport QC

Quake Champions est déjà disponible en accès anticipé sur Steam et via Bethesda.net. Les joueurs peuvent d’ores et déjà rejoindre la communauté grâce au Pack Champions, qui débloque tous les héros actuels et à venir ainsi que des bonus exclusifs, ou au Pack Scalebearer, qui offre deux Champions ainsi que des bonus en jeu. Une version gratuite du jeu sera disponible dans le futur.

Pour plus d’informations, rendez-vous sur www.Quake.com.

La France, terre d’adoption du divertissement japonais

Le manga et l’animation japonaise sont passés en quelques années de secteur de niche à fer de lance de la pop culture en France, entrainant une popularité sans précédent de leurs produits dérivés. Un changement profond qui a tout pour durer.                                                                          

En avril prochain, un nom qui a marqué tout une génération fera son retour. Captain Tsubasa, la série animée de foot la plus populaire au monde, revient dans une nouvelle version avec l’ambition de rallier les fans de la première heure comme les plus jeunes. Cette arrivée symbolise l’essor d’un domaine culturel qui a trouvé son public en France.

En effet, la France est le deuxième marché mondial du manga après le Japon. L’édition du manga a connu une année 2017 record, avec plus de 115 millions d’euros en chiffres d’affaires, soit 14,4% de croissance par rapport à septembre 2016[1]. Le secteur affiche depuis plusieurs années déjà une croissance stable, mais l’année 2017 a représenté un record historique avec 15 millions de copies vendues sur le territoire français. Aujourd’hui, un tiers des bandes dessinées éditées en France sont des mangas.

Comment expliquer cet engouement sans précédent ? Les Français qui ont grandi dans les années 80 et 90, cette « Génération Club Dorothée » qui s’est passionnée pour les Power Rangers, Dragon Ball et Captain Tsubasa, sont aujourd’hui entrés dans l’âge adulte pour devenir des parents qui n’ont pas d’apriori sur les divertissements japonais de leur enfance, bien au contraire. Ils guident donc leurs propres enfants vers le manga et l’animation japonaise.

Cette nouvelle génération de parents draine logiquement la progression des ventes de jouets d’inspiration japonaise, qui ont affiché 28% d’augmentation à Noël dernier. Les enseignes spécialisées ont compris l’ampleur de la demande et n’hésitent plus à mettre en avant ces produits, qui ne se cantonnent plus désormais au seul marché du divertissement. Ainsi les collaborations à succès dans le secteur de la mode se multiplient, à l’exemple de celles de Supreme et Akira, Adidas et Dragon Ball ou encore Asos et Hello Kitty. Cette démocratisation par la demande influence aussi la diffusion des anime japonais qui élargissent encore et toujours leur public, à l’exemple de l’adaptation live hautement médiatisée de Death Note par Netflix.

VIZ Media Europe, le leader européen du divertissement japonais basé à Paris, joue un rôle central de cette nouvelle dynamique avec la gestion d’une cinquantaine de marques majoritairement issues du manga forte d’un réseau de plus de 150 licenciés pour l’EMEA. Parmi les plus renommées figurent Yo-kai Watch, Doraemon, My Hero Academia, One Punch Man ou encore Death Note. Leur succès auprès du grand public en France a conduit VIZ Media Europe à accélérer son développement avec le retour du légendaire Captain Tsubasa dans la nouvelle version de son dessin animé qui arrivera dans le monde entier en avril sur les plateformes VOD. VIZ Media Europe s’est également vu confier récemment la gestion de la mythique propriété Power Rangers par son ayant-droit Saban.

[1] Source : GfK

Etude « Les Français et les vacances d’hiver »

87% des Français sont déjà allés aux sports d’hiver

64% des Français qui ne vont pas au ski invoquent comme raison principale le prix, jugé dissuasif

42% des Français préfèrent partir en vacances en hiver plutôt qu’en été

VoyagesPirates, expert des bons plans tourisme et voyages sur Internet, présente son étude internationale « Les Français et les vacances d’hiver » et offre quelques conseils pour limiter les dépenses tout en profitant des joies de la poudreuse.

Afin de réaliser cette étude internationale, le sujet des vacances d’hiver a été évoqué auprès de 20 000 utilisateurs européens de VoyagesPirates, dont près de 3 000 Français[1].

Malgré un coût jugé toujours élevé, les résultats de l’étude VoyagesPirates montrent que les sports d’hiver ont tendance à se démocratiser. Ainsi, 87% des Français déclarent avoir déjà pratiqué le ski ou le snowboard au moins une fois dans leur vie. Parmi les Français réfractaires aux sports d’hiver, 64% invoquent le coût de ces derniers comme raison principale pour ne pas aller skier.

Les vacances d’hiver constituent une véritable tendance de fond, puisque 42% des Français préfèrent partir en hiver plutôt qu’en été. Outre les traditionnelles vacances d’hiver à la montagne, c’est vers les citytrips et les destinations ensoleillées que les Français jettent leur dévolu. L’Espagne, la Thaïlande et le Maroc font ainsi partie des cinq destinations hivernales préférées des Français.

La France en haut du classement pour les vacances au ski

En France, la pratique du ski possède de nombreux adeptes. Alors que près de 2 Français sur 5 confient avoir déjà dévalé les pistes plus d’une dizaine de fois, seuls 13% des Français déclarent n’avoir jamais skié de leur vie.

Avec un taux de participation aussi fort (87% d’entre eux ont déjà fait du ski ou du snowboard), les Français arrivent en haut du classement européen des initiés aux sports d’hiver, juste après les Autrichiens (96%) et bien devant les Britanniques, bon derniers du classement avec seulement 37% d’initiés.

La France est également le pays plébiscité par les skieurs français, britanniques et espagnols, devant l’Italie, l’Autriche et la Suisse.

Des vacances d’hiver, en famille et au grand air

Lorsqu’il s’agit de savoir ce qui leur plaît le plus aux sports d’hiver, les Français votent largement pour le fait de partir profiter du grand air (44%), puis d’aller profiter de la neige (29%).

Les sports d’hiver sont également l’occasion de profiter d’un moment à plusieurs, que ce soit en famille (75%), entre amis (56%) ou avec l’école ou en colonie de vacances (43%)[2].

Des séjours coûteux qui tendent à se démocratiser

La principale raison évoquée par les Français qui décident de renoncer aux sports d’hiver est le prix de ces séjours à la montagne, jugé trop élevé par 64% des Français réfractaires.

Si cette raison arrive loin devant toutes les autres aujourd’hui, elle est pourtant susceptible de changer : entre les offres groupées comprenant l’hébergement et les forfaits de ski, les séjours promotionnels proposés par les stations et les vols de dernière minute vers les destinations enneigées, les sports d’hiver tendent de plus en plus à se démocratiser.

VoyagesPirates appuie par ailleurs cette tendance en proposant régulièrement des bons plans pour profiter des joies de la montagne à moindre prix.

S’évader au soleil pendant les vacances d’hiver

42% des Français préfèrent organiser leurs vacances en hiver plutôt qu’en été, et pas forcément sur les pistes enneigées !

Ainsi, le climat de certaines destinations bien éloignées de la France est idéal pour passer l’hiver au soleil et changer d’air : c’est notamment le cas de la Thaïlande ou de la République Dominicaine.

Les Français vont également chercher le soleil en Europe, et plus particulièrement lors de citytrips en Italie ou en Espagne, deux destinations qui parviennent jusqu’au top 3 des destinations hivernales préférées des Français, devant le Maroc, le Portugal et la Tunisie.

Quelques astuces pour des vacances d’hiver moins chères

Il existe plusieurs solutions pour réduire le coût des vacances au ski. Voici quelques pistes pour aider les amoureux de la poudreuse à partir sans se ruiner.

  • Préférer les Pyrénées et le Jura aux Alpes. En effet les stations alpines étant les plus courues, les prix des hébergements et des forfaits y sont beaucoup plus élevés.
  • Réserver les hébergements longtemps à l’avance. Connue sous le terme anglais « early booking », cette pratique permet d’économiser jusqu’à 20% sur le prix total de son séjour.
  • Louer son matériel de ski auprès d’un particulier. De nombreuses plateformes en ligne de location entre particuliers proposent du matériel de ski. Une façon d’économiser à coup sûr !
  • Gagner la montagne en train de nuit. Attention, si les trains de nuit sont un excellent moyen de rejoindre la montagne à moindre prix, la ligne nocturne Paris-Savoie a été supprimée le 1er octobre 2016. Le covoiturage (à l’exemple de blabla car) peut alors constituer une alternative bon marché.

[1] VoyagesPirates a récolté 19 188 réponses à partir d’un questionnaire en ligne publié du 4 au 15 décembre 2016, dont 2910 participants français. L’intégralité de l’étude est disponible sur demande.

[2] Question à choix multiples